Questions et réponses sur la technique de méditation Vipassana

Pourquoi le cours dure t-il dix jours ?

En fait, un cours de dix jours est le minimum; il procure une introduction et les fondements essentiels de la technique. Se développer dans la pratique est un travail de toute une vie. L'expérience acquise sur des générations a montré que si Vipassana est enseignée sur des périodes de moins de dix jours, l'étudiant n'acquiert pas une expérience suffisante de la technique. Traditionnellement, Vipassana était enseignée dans des retraites qui duraient sept semaines. A l'aube du 20e siècle, les enseignants de cette tradition ont commencé à expérimenter des périodes plus courtes pour s'adapter au rythme de vie plus rapide. Ils ont essayé trente jours, deux semaines, dix jours, jusqu’à sept jours, et ont trouvé que moins de dix jours ne permet pas à l'esprit de s'apaiser et de travailler en profondeur avec le phénomène corps-esprit.

Combien d'heures par jour vais-je méditer ?

La journée commence à 4 heures du matin avec une cloche de réveil, et se poursuit jusqu'à 21 heures. Il y a environ dix heures de méditation tout au long de la journée, parsemées de pauses régulières et de périodes de repos. Chaque soir à 19 heures, un discours de l'enseignant S.N. Goenka enregistré sur vidéo et audio, offre un cadre aux méditants pour comprendre leur expérience du jour. Ce programme a prouvé son efficacité et son bénéfice pour des centaines de milliers de personnes au cours de décennies.

Quelle langue est utilisée dans le cours ?

L'enseignement est donné par des enregistrements de S.N. Goenka, qui parle en anglais ou en hindi, avec une traduction en langue locale. Des traductions enregistrées existent dans la plupart des principales langues du monde, dont le français. Si les enseignants qui conduisent le cours ne parlent pas couramment la langue locale, des interprètes seront présents pour aider. La langue n'est généralement pas une barrière pour quelqu'un souhaitant suivre un cours.

Combien coûte le cours ?

Chaque étudiant qui assiste à un cours Vipassana reçoit ce don offert par un étudiant précédent. Aucune participation n’est demandée, que ce soit pour l'enseignement, l'hébergement ou la nourriture. Tous les cours Vipassana à travers le monde sont gérés sur une base stricte de don volontaire. A la fin de votre cours, si vous avez retiré un bénéfice de l'expérience, vous avez la possibilité de faire un don pour le cours à venir, en fonction de votre souhait et de vos moyens.

Combien sont payés les enseignants pour diriger les cours ?

Les enseignants ne reçoivent aucune rémunération, don ou autre bénéfice matériel. On leur demande d'avoir leurs propres moyens de subsistance. Cette règle signifie que certains d'entre eux ont moins de temps pour enseigner, mais elle protège les étudiants de l'exploitation et empêche les dérives commerciales. Dans cette tradition, les enseignants offrent Vipassana purement comme un service aux autres. Tout ce qu'ils en retirent est la satisfaction de voir le bonheur des gens à la fin des dix jours.

Je ne peux m'asseoir les jambes croisées. Puis-je méditer ?

Bien sûr. Des chaises sont fournies pour ceux qui ne peuvent s'asseoir confortablement sur le sol en raison de leur âge ou d'un problème physique.

J'ai un régime alimentaire spécial. Puis je apporter ma propre nourriture ?

Si votre médecin vous a prescrit un régime alimentaire spécial, faites-le nous savoir et nous verrons si nous pouvons vous fournir ce dont vous avez besoin. Si le régime est trop spécialisé ou risque d’interférer avec la méditation, il pourra vous être demandé d'attendre jusqu'à ce que vous soyez plus flexible. Nous nous en excusons par avance, mais nous demandons aux étudiants de choisir parmi la nourriture qui leur est proposée, plutôt que d'apporter leur propre nourriture. La plupart des gens trouvent que le choix est large et apprécient le régime végétarien simple.

Les femmes enceintes peuvent-elles assister aux cours ? Y a t-il des aménagements ou instructions spécifiques pour elles ?

Les femmes enceintes peuvent venir assurément, et beaucoup de femmes viennent spécialement durant leur grossesse pour profiter de l'occasion d’un travail profond et en silence durant cette période spéciale. Nous demandons aux femmes enceintes de s'assurer que leur grossesse est stable avant de s’inscrire. Nous leur apportons la nourriture supplémentaire dont elles ont besoin et leur demandons de travailler de manière détendue.

Pourquoi un cours est il mené en silence ?

Tous les étudiants qui suivent le cours observent un "noble silence" - c’est-à-dire, le silence du corps, de la parole et de l'esprit. Ils acceptent de s'abstenir de communiquer avec leurs co-méditants. Cependant, les étudiants sont libres de contacter les organisateurs concernant leurs besoins matériels, et de parler avec l'enseignant. Le silence est observé pendant les neuf premiers jours complets. Le dixième jour, la parole reprend comme un moyen de ré-établir le cours normal de la vie quotidienne. La continuité de la pratique est le secret de la réussite de ce cours; le silence est une composante essentielle pour maintenir cette continuité.

Comment puis-je être sûr d’être capable de faire de la méditation ?

Pour une personne en santé physique et mentale suffisamment bonne, véritablement intéressée et disposée à faire un effort sincère, la méditation (incluant le "noble silence") n'est pas difficile. Si vous êtes capable de suivre patiemment et avec application les instructions, vous pouvez être sûr d'obtenir des résultats tangibles. Bien qu'il puisse paraitre exigeant, le programme journalier n'est ni trop sévère ni trop relâché. De plus, la présence d'autres étudiants pratiquant consciencieusement dans une atmosphère paisible et propice apporte un soutien énorme aux efforts de chacun.

Y a t-il quelqu'un qui ne devrait pas participer au cours ?

Il est évident que quelqu'un qui est manifestement trop faible physiquement pour suivre le programme ne sera pas capable d’obtenir les bénéfices d'un cours. La même chose est vraie pour quelqu'un souffrant de problèmes psychiatriques, ou traversant une période de forte instabilité émotionnelle. A travers un processus de questions-réponses, nous serons capables de vous aider à décider clairement avant le cours, si vous êtes en position d’en bénéficier pleinement. Dans certains cas, on demande aux candidats d'obtenir l'approbation de leur médecin avant de pouvoir les accepter.

Est-ce que Vipassana peut guérir des maladies physiques ou mentales ?

Beaucoup de maladies sont causées par notre agitation interne. Si l'agitation est retirée, la maladie peut être atténuée ou disparaitre. Mais apprendre Vipassana dans le but de guérir une maladie est une erreur, qui ne fonctionne jamais. Les gens qui essayent de faire cela perdent leur temps car ils se concentrent sur le mauvais objectif. Ils peuvent même se faire du mal. Ils ne comprendront ni la méditation correctement, ni ne parviendront à éliminer leur maladie.

Qu'en est-il de la dépression ? Est-ce que Vipassana guérit cela ?

Encore une fois, l’objectif de Vipassana n'est pas de guérir les maladies. Quelqu'un qui pratique vraiment Vipassana apprend à être heureux et équilibré en toutes circonstances. Mais une personne ayant un passé de dépression sévère pourrait ne pas être en capacité d'appliquer correctement la technique et d’obtenir les résultats souhaités. La meilleure chose à faire pour une telle personne est de travailler avec un professionnel de santé. Les enseignants de Vipassana sont des experts en méditation, et non des psychothérapeutes.

Est-ce que Vipassana peut déséquilibrer les gens mentalement ?

Non. Vipassana vous enseigne à être conscient et équanime, ce qui veut dire équilibré, malgré tous les hauts et les bas de la vie. Mais si quelqu'un vient à un cours en dissimulant de sérieux problèmes émotionnels, cette personne sera peut-être incapable de comprendre la technique ou de l'appliquer correctement pour parvenir aux résultats souhaités. C'est pourquoi il est important de nous faire part de votre histoire personnelle, afin que nous puissions juger si vous serez en mesure d’obtenir les bénéfices d'un cours.

Dois-je être bouddhiste pour pratiquer Vipassana ?

Des gens de beaucoup de religions et sans religion ont trouvé le cours de méditation utile et bénéfique. Vipassana est un art de vivre, une manière de vivre. Bien qu’étant l'essence de l'enseignement du Bouddha, ce n'est pas une religion, c'est plutôt la culture de valeurs humaines menant à une vie qui est bonne pour soi, et bonne pour les autres.

Pourquoi dois-je rester les dix jours complets ?

Vipassana est enseignée pas à pas, avec une nouvelle étape ajoutée chaque jour jusqu'à la fin du cours. Si vous partez plus tôt, vous n'apprenez pas l'enseignement complet et n'offrez pas à la technique une chance de fonctionner pour vous. De même, en méditant intensivement, un participant au cours met en route un processus qui atteint son accomplissement avec l'achèvement du cours. Interrompre le processus avant la fin n'est pas conseillé.

Est-il dangereux de quitter un cours plus tôt ?

Le fait est que partir plus tôt c’est raccourcir le processus de changement qui s’opère en vous. Vous ne vous donnez pas la chance d'apprendre la technique complète, et donc vous ne serez pas capable de l'appliquer avec succès dans votre vie quotidienne. Vous interrompez également le processus au milieu plutôt que de le laisser arriver à sa conclusion normale. Pour rentrer chez vous un ou deux jours plus tôt, vous perdez tout le temps que vous avez investi.

Qu'en est-il du dixième jour, quand parler est autorisé et que la méditation sérieuse s'arrête ? Puis-je partir alors ?

Le dixième jour est une transition très importante pour revenir à la vie quotidienne. Personne n'est autorisé à partir ce jour là.